mercredi 22 mai 2013

la fille qui mettait des chaussettes dans ses sandales

Parce que je venais de m'acheter de chouettes chaussettes chez Bensimon, en attendant mon train à Paris. Parce que que je trouvais ça joli, tout simplement. Parce qu'en matière de fringues, on a le droit de tenter, non? 
Et bien, non, pas à Nancy. "Mooonnnn, t'as vu les chaussettes? C'est môôche, hein!" Je l'ai entendu au moins 3-4 fois celle là. 
Dites donc, Madame, Mademoiselle, t'as vu ta tête, à toi? Et ta dégaine?
Non mais!

9 commentaires:

Valérie a dit…

Hé bien moi, j'ai fait une rando complète en Thaïlande en Birk et chaussettes noires, à la germanique... Stylé ! Les Thaï sont polis, ils n'ont rien dit !

belliflora a dit…

ahah Valérie, tu m'as fait rire ! Je t'imagine !
Quant à toi Cécile, eh bien oui Nancy n'est pas paris...et les gens n'ont pas leur langue dans leur poche dis donc.
allez, il te reste les derbies et le pantalon 7/8 pour les exhiber de façon plus "traditionnelle" :D
bisettes

Anne B a dit…

Bon, dois-je avouer? J'aime pas trop non plus! Bon, j'assume, hein, je suis quand meme de Nancy a la base ;-)

Bénédicte V. a dit…

Je crois que Nancy n'est pas prête pour ce genre d'expérimentations... Mais peut-être que dans deux ans on y viendra ! J'aime beaucoup tes chaussures... Zara ?

Oliviacastor a dit…

Bonjour Cécile,

Moi j'aime bien : je ne sais pas si j'oserais, mais j'adore que des filles osent mettre aux pieds le soleil qui se cache dans le ciel ! Un peu de fun dans le gris actuel, c'est pas de refus, non ?Quant aux remarques désobligeantes (c'est fou quand même), il faudrait trouver une répartie qui remette gentiment, mais fermement ces gens à leur place (dans le fond, qu'est-ce que ça peut leur faire ? Et puis doit-on porter des uniformes pour ne plus choquer personne ?)
Résiste, Cécile !

Charlotte H. a dit…

C'est ce qui s'appelle avoir un vrai look, un petit quelquechose en plus (tu pourrais te retrouver dans les pages d'un magazine) !

Evidemment ça passe mieux à Paris, capitale de la mode, qu'en province... On m'a fait la même réflexion pour mes bottes Little Marcel :-) (noires à rayures multicolores)

Moi je te trouve toujours très jolie. j'aimais beaucoup la dernière tenue aussi.

Tu es une super maman (bonne fête !), et une super femme accomplie : je te trouve extraordinaire (et je t'admire sincèrement : 2 enfants adorables en ayant mené ET REUSSI des études difficiles, une jolie maison que tu arranges toujours avec beaucoup de goût et un beau mari pour couronner le tout :-))

Cécile a dit…

L'originalité ne paie pas trop je crois. Longtemps, mon seul rêve était de ressembler aux autres, de me fondre dans le moule, de gommer ce que je trouvais singulier, donc "bizarre" chez moi. Et puis maintenant que j'ai passé ce cap, c'est la rue qui me rappelle qu'il ne faut pas trop s'en éloigner, du moule.
Valérie, j'espère que tu retenteras l'expérience des birks/chaussettes. Ca doit être le summum du confort (déjà que les birk portées seules, c'est très bequem ;)
Marion, bonne idée les derbies/pantalon un peu raccourci effectivement, c'est la bonne solution passe partout pour mes chaussettes jaunes.
Anne, moi j'aime bcp ton petit carré en liberty en tout cas! Avec la rangée de perles, top classe!
Bénédicte, mes sandales sont des anciennes minelli qui commencent à avoir bien vécu. J'en ai vu un équivalent dans la collection de cet été. J'attend les soldes pour les acheter.
Olivia, oui, avec ce temps, un peu de jaune aux pied, ca égaille.... On va résister, c'est tellement triste d'être toutes pareilles.
Charlotte, merci, tu me fais rougir! En tout cas, si même les petites bottes de pluie funny font jaser, ou va-t-on?

belliflora a dit…

coucou, ça va ma belle ?

bises

Aude a dit…

Coucou petite rigolote... tu pensais vraiment que tu allais passer inaperçue avec tes petites chaussettes...A NANCY... je souligne quand même l'originalité...même si je n'aurais clairement pas osé (bon perso je n'ai aucun goût en mode alors ce que j'en dis...!!)
Autrement désolée de pas avoir appelé durant mon séjour dans les Vosges...c'était - pour faire court - un peu compliqué...je te raconterai à l'occasion... il ne me reste plus qu'à te souhaiter un bon anniversaire avec un peu d'avance parce que je me connais je vais y penser jusqu'à la veille et le 22 j'aurai littéralement oublié... bisous bisous