lundi 2 février 2015

Sale week end!

Ce week end, notre petite Jeanne a été hospitalisée pour une très méchante gastro entérite, sanglante, avec une belle déshydratation. Beaucoup de soucis et de nuits blanches pour elle et moi dans notre petite chambre mère enfants. Mais nous voilà de retour à la maison. L'appétit revient, c'est bon signe. Les petites joues sont à nouveau roses et les cernes bistre et creusées ont disparu.
Des amis nous ont proposé de garder Louis, de nous aider comme ils pouvaient. Je les en remercie.



  Photos prises depuis notre petite chambre, je suis sans doute la seule à trouver de la poésie dans ces tours 70's vert kaki. 

12 commentaires:

Bénédicte V. a dit…

❤️

C. a dit…

Bon rétablissement a Jeanne ...

Valérie a dit…

Ces photos... De gris souvenirs resteront... Douce nuit à toi et à ton "foyer"... Bisous de nous 5

mamanlouve a dit…

quel mauvais moment je compatis idem ici à 15 jours d'accoucher de mon 3ème (ma mère devant se faire opérée) malgrès que nous avons du "monde" autour de nous et bien je me préparais à accoucher seule pendant que mon mari garderait les 2 grands heureusement ma mère n'à pas pu se faire opérée à la date prévue mais c'était limite alors bien entendu je passe les 9 mois ou avec le deuxième encore très petit j'aurais apprécié de pouvoir me reposer et bien non nobody pas un jour pour moi...Moi j'ai balayé depuis je ne me force pas à aller chez les autres si je suis crevée je pense à moi, à nous...
Pour votre petite fille et sa gastro vous m'inquiétez car mon fils est "mal" depuis jeudi il sot d'une laryngite mais là ca fait plusieurs jours qu'il à un énorme rhume et se plaind du ventre mais il semble aussi constipé du coup quand je vous lit je m'inquiète c'était quoi les symptômes de votre fille?
Bon rétablissement à la petite faites attention que son frère ou vous et votre mari ne soyez pas contaminés

elle avait pris ce pli a dit…

Pauvre petite Jeanne...
J'imagine que tes parents n'étaient pas là à ce moment-là pour garder Louis. Peut-être que tes amis ont pensé que tes parents étaient disponibles pour aider à moins que tu ne leur ai directement demandé de l'aide.
A Nancy, j'ai toujours compté sur les parents et beaux-parents et en déménageant en Vendée, je me suis retrouvée seule et j'ai parfois du demander assistance à des personnes connues grâce l'école. Le problème c'est qu'ici, tout le monde a sa famille et la solidarité en famille marche à fond et donc je ne peux jamais rendre les services qui me sont rendus.
C'est une qualité de trouver de la poésie même dans les endroits qui paraissent laids au premier abord, et je crois que cette qualité se développe en prenant des photos et en bloguant;-)

Le loir dans la théière a dit…

quand on fait le tri, il faut aussi garder à l'esprit que le téléphone ne sonnera plus et la vie sociale va considérablement s'amenuiser.
tu vis mieux en ce sens que tu te débarrasser de beaucoup de gens au final pas généreux dans les relations humaines, mais tu te retrouves beaucoup seule avec toi meme ; car continueront à faire la fete mais sans toi. faut être à meme de supporter cette mise à l'écart que l'on pense choisie mais qui s'avère être parfois subie.
et parfois aussi , les gens qui ont des enfants ne pensent pas forcement à tendre la main à ceux qui n'en ont pas . être parent c'est un choix individuel qui engage celui qui choisit d'avoir des enfants. en gros , celui qui n'a pas d'enfants te tendra peut être la main pour te garder les tiens, mais celui qui a des enfants se rendra t il compte de l'aide demandée par la personne sans enfant ?

Cécile a dit…

En fait, ce post n'est qu'une disgression. Je ne suis pas suffisamment folle ni suffisamment jusqu'au boutiste pour décider de qui tient à moi a la lumière de ces derniers jours. Mais il reflète néanmoins des pensées qui me traversent l'esprit ces dernières semaines. Miss Loir, tout à fait d'accord avec toi. Les célibataires ont des besoins, des peines que les "parents" devraient aussi prendre en compte! Aller, je retire mon post polémique!

Gaudahicetnunc a dit…

Vous êtes baudelairienne, Cécile! Vous captez le beau dans le laid ou l'improbable. Et moi, j'aime vos photos! Et vos mots aussi, d'ailleurs! Courage pour votre reprise!
Gaudahicetnunc

Anne B a dit…

Dis-moi, la pauvre Jeanne, elle enchaine...J'espere qu'elle va vite se remettre...Les horribles tours, c'est l'hopital central? Si oui, j'ai l'impression qu'il a pris un sacre coup de vieux. Ce n'etait quand meme pas si laid et delabre quand j'etais petite. Bisous!

Le loir dans la théière a dit…

mais je le trouvais pas polémique ton blog .
tout le monde a des soucis . et c'est vrai, c'est quand on est dans la peine que l'on attend du soutien de ses amis, de sa famille . et parfois aux soucis, s'ajoute le chagrin de voir que l'on a pas été aidé. et c'est tres dur à vivre . on a tous connu ce genre de situation qui rajoute de la peine à la peine
mais ainsi va le monde , il y aura toujours de la solidarité là où on ne l'attend pas et de l'égoïsme qui nous renversera le coeur .
personnellement, je l'ai vécu et j'ai rendu coup pour coup. j'ai longtemps été là et le jour où j'ai osé demander de l'aide , je n'ai eu droit qu'à de l'indifférence ou du mépris . j'ai fait le tri. c'est violent, c'est salutaire , on se débarrasse de gens qui n'en valent pas forcement la peine mais on est et on reste la méchante de service . ce n'est meme plus de la double peine c'est de la triple peine . d'autres ne choisiront pas cette voie et continueront de faire semblant (après tout la politesse ce n'est rien d'autre que de l'hypocrisie !!) et au final s'en sortent mieux !
les liens familiaux sont curieux , on croit acquis l'affection des proches et on ne reçoit souvent que des claques. ma foi ....

Le loir dans la théière a dit…

et sinon, le kaki moi c'est une de mes couleurs préférées .

Cécile a dit…

Merci pour vos gentils messages les filles. Moi ça me plait bien l'idée d'être qualifiée de baudelairienne.... Et puis c'est vrais que c'est joli le kaki...;)
Anne c'est l'hôpital d'enfants qui est en photo.... Construit en 1982.
Bisous et bon week end, moi ce sera tout doux, seule avec ma Jeannette pendant que les garçons sont au ski. Louis va se faire 2 semaines dans le jura. Il m'a promis de revenir avec sa première étoile!