jeudi 14 juillet 2011

deuil impossible de l'allaitement...

Voilà 4 mois et demi que j'allaite ma Jeannette. Avec la reprise du travail, j'ai opté pour du mixte (2 bib de LA en journée), avec une tétée entre midi et 2 car je travaille à 3 minutes de la crèche...
Là, pendant ces 2 semaines de vacances, j'ai réussi à retrouver un allaitement exclusif qui a si bien relancé la lactation que j'ai même eu un petit engorgement....
Bref, j'adore allaiter ma toute petite et je n'arrive pas à envisager la fin... Pourtant, je ne pourrai pas toujours me libérer à midi pour aller l'allaiter. Et il faudra bien un jour qu'elle fasse ses nuits cette minette... car elle boit encore une fois la nuit (ce qui est très bien pour continuer l'allaitement mais un peu moins pour être en forme et opérationnelle au travail...)
Se sent-on prête un jour pour cette séparation? Ou est-ce inexorablement une petite mort?

11 commentaires:

Charlotte H. a dit…

Je suis aussi à l'allaitement exclusif et je devrais "nous" sevrer en septembre... Je ne sais pas comment cela va se passer.

C'est bien que tu sois à 3 min de la crèche ! Moi je travaille à 1h30 de transport de la nounou :-)

Je suis en train de créer un blog, je trouve que c'est une bonne idée pour suivre les nouvelles sans à chaque fois envoyer un mail avec des photos à la famille et aux amis.

Trés jolie photo : belle complicité mère/fille

Valérie a dit…

A te lire, je pense que tu n'es pas prête à arrêter car les arguments pour le sevrage "total" paraissent bien faibles comparés au plaisir que te procure l'allaitement...Cela me donne encore plus envie d'être enceinte !
A très bientôt

Anne B a dit…

Ne te force pas a arreter si tu ne le sens pas...Ca viendra tout seul. Ava a arrete d'elle-meme vers 13 mois et Elior ...un peu plus tard - 18 mois ;-)

Caroline a dit…

bah, j'ai une amie blogueuse ("la poulette à pois" qui a allaité sa fille jusqu'à 2 ans et demi .
si ça te plait, je vois pas où est le pbl.
in "milk mummy breast" we trust !

Bénédicte V. a dit…

Bonjour Cécile,

Je ne sais pas si tu te souviens de moi, nous avions échangé quelques mails avant nos mariages respectifs. Nous avions toutes les deux choisi nos robes chez Manon Pascual...

Je suis ton blog depuis quelques temps. Il m'inspire beaucoup, j'adore tes idées déco !!! Tu as un goût exquis !

Je comprends tellement ce que tu ressens par rapport à l'allaitement. J'ai un petit Augustin, qui a 2 ans et 4 mois et j'ai adoré le nourrir ! Pourtant au départ, je pensais que l'allaitement n'était pas pour moi. Mais quand il est né, j'ai essayé, et cela s'est tellement bien passé que cela a été magique...
Alors j'en ai versé des larmes pour le premier biberon biberon à 3 mois... Et puis il a été coriace, il a mis 3 semaines à l'accepter ! Et moi j'étais à la fois inquiète parce que je voyais la date fatidique de reprise du travail arriver à grands pas, mais je jubilais ! Je me sentais indispensable !
Régulièrement je me disais qu'il faudrait bientôt arrêter, mais ça me crevait le coeur... Finalement, je l'ai allaité 7 mois. Le dernier mois, uniquement le matin et le soir, mais cela n'allait plus assez vite pour Monsieur qui s'est mis à préférer les biberons...
J'étais un peu triste, mais contente que la décision vienne de lui...

Alors profite le plus longtemps de ces doux moments avec ta petite puce...
Je ne me suis pas encore décidée pour un deuxième bébé, mais quand je regarde les photos de ta si jolie petite fille, ça me donne envie !

PS : tu n'es pas une extaterrestre à Nancy ! J'ai les mêmes goûts que toi pour les vêtements... Je passe dévalise (très) régulièrement le rayon bout'chou du Monop' !

Cécile a dit…

Coucou les filles! Bon, tant que j'ai encore du lait, je vais continuer, si possible jusqu'aux 6 mois de Jeanne. Je pense que je serai prête à ce moment là... En attendant, je profite, je profite je profite de ma toute petite téteuse! Bénédicte, je me souviens bien de toi! C'est sympa que tu suives mon blog! Merci pour ta réflexion sur mes goûts! Et contente d'avoir d'autres "copinautes" qui partagent mes gouts pour le vintage et le lin lavé... Ca ne court pas les rues à Nancy malgré tout... Pour exemple, quand on a invité le chef de mon mari à la maison, et que lui et sa femme ont regardé de travers mon vase d'avril (oh, c'est spécial quand même...) et ma chaise d'écolier récup, j'ai été partagée entre l'idée qu'ils étaient incultes en design et l'idée que c'étais moi qui étais quand même une fille aux gouts un peu bizarres.

Bénédicte V. a dit…

Des incultes tout simplement... A propos de lin lavé, je suis à la recherche de rideaux dans cette matière. Tu sais où je peux en trouver des jolis ? Je viens d'acheter un appartement et j'ai beaucoup de fenêtres à habiller !

emmanouméa a dit…

Bonjour ou bonsoir
je découvre à l'instant votre blog avec un regard amusé : j'ai aussi un Louis (8 ans), une Jeanne (5ans)...et une Alix (3 ans)...bonne continuation .
PS : les Jeanne sont Adorables...

belliflora a dit…

Oh je découvre seulement ton message, c'est un crève-coeur, même si c'est tellement beau !!!
Tu sais comment ça s'est passé pour moi. Arrêter un allaitement qui marche d'enfer c'est inimaginable. Et comme Bénédicte, je jubilais quand elle refusait le biberon. C'est très animal, ça ne s'explique pas et c'est ça qui est extraordinaire. Ohlàlà tu vas me faire remonter le lait si ça continue :D
Bon, j'ai repensé à ton voyage en septembre. Une solution: emmener un petit tire-lait manuel (j'en ai un si ça te dit, je ne sais pas ce que tu utilisais) et tirer au moment des tétées (tu peux en sauter une c'est pas la mort), juste pour maintenir la lactation. Tu reprendra de plus belle à ton retour !
Voilà, sinon à propos de tes goûts: très raffinés, harmonieux, pas de prise de tête là-dessus. Le couple qui est venu chez toi n'a manifestement pas les mêmes goûts, mais manifestement pas non plus le goût de la chine (et de la lecture de magazines ou autres ???) alors que c'est essentiel de marier ancien et moderne pour avoir un intérieur personnalisé. N'importe qui le sait...Si ça se trouve ils dépensent beaucoup d'argent dans des meubles sans âme et leur salon est triste à pleurer.
Allez je te laisse, bonne journée ma belle !!!

laloutre a dit…

Bigre ! Pour ma part, j'ai l'impression que, si ce n'est pas l'enfant qui le choisit, l'arrêt d'un allaitement qui se passe bien est un crève-coeur. Pour Isild, j'ai eu une maladie et, comme je travaillais, je n'ai pas réussi à la remettre au sein suffisamment pour restimuler la lactation. Ni elle ni moi ne nous en sommes remises car l'arrêt s'est presque fait du jour au lendemain ! Et j'en veux encore ( 3ans plus tard ) au médecin qui m'avait dit que la médication était incompatible avec l'allaitement alors qu'elle ne l'était pas réellement... Pour Salomé, ça s'est fait plus en douceur, mais toujours pas à mon initiative puisque le travail ne me permettait pas de tirer mon lait et de le conserver dans de bonnes conditions pour le lui donner...
Restent les bienfaits sur mes deux filles, que je continue de constater et cette belle relation !
Comme Valérie, à te lire, on sent bien que ça te ferait du mal d'arrêter et qu'il vaut mieux être encore fatiguée quelques temps.

Cécile a dit…

merci pour ton com laloutre!
Tes 2 petites sont magnifiques, contente de découvrir ton blog! Concernant ton médecin, effectivement, on n'est pas toujours bien formé à ça en médecine... dommage pour les mamans qui allaitent...moi quand j'ai un doute pour moi ou une patiente, hop, je vais sur le site du CRAT!